Partagez :
FacebookLinkedInTwitter

La fonction de Chief Data Officer découle directement des approches Big Data et Smart Data. La responsabilité du CDO, en tant que directeur des données, est de coordonner les interfaces de plusieurs systèmes centraux informatiques avec des bases de données (CRM, registres).

Chief Data Officer

La fonction de Chief Data Officer découle directement des approches Big Data et Smart Data. La responsabilité du CDO, en tant que directeur des données, est de coordonner les interfaces de plusieurs systèmes centraux informatiques avec des bases de données (CRM, registres).

Autres intitulés :

Directeur des données, Responsable connaissance client, data scientist senior

Type d’employeurs et secteurs d’activité :

Agence digitale / Agence media / Conseil, E-commerce

Missions :

Le CDO, pour Chief Data Officer, est le directeur de la donnée. À ce titre, il agit comme un spécialiste de la data. En effet, il analyse l’ensemble des données liées à l’entreprise. C’est lui qui sécurise la gestion des données au sein de l’entreprise. 

Les missions du Chief Data Officer sont nombreuses, sa ligne directrice étant d’optimiser les offres commerciales et d’améliorer la compétitivité des entreprises. Il est responsable du traitement des données, de leur pilotage, de leur qualité et de leur gouvernance et joue un rôle clé dans la stratégie globale de l’entreprise.

 

Stratégie autour de la donnée

Les missions du Chief Data Officer sont en lien avec le pilotage de la stratégie de data management de l’entreprise. C’est lui qui organise la collecte des données (internes et externes) de l’entreprise et supervise leur accès par les différents services de l’entreprise.

Il doit assurer la qualité, la fiabilité et la cohérence des données. Il doit constamment vérifier les processus de sécurisation des données, à la fois d’un point de vue organisationnel et technique. Enfin, c’est au Chief Data Officer que revient la mission de suivre les évolutions technologiques dans le domaine de spécialité de l’entreprise.

Pour cela, le CDO doit : 

  • réaliser des cartographies ou de rapports des différentes typologies de données produites et utilisées afin de mettre en place une stratégie Big Data.
  • Analyser et traiter des données en s’appuyant sur des outils Big Data lui permettant de prendre des décisions adaptées et orientées business.
  • Suivre les évolutions technologiques dans le domaine de spécialité de l’entreprise.

 

Optimisation et conseil

Le Chief Data Officer a un rôle de conseil envers les autres branches de l’entreprise.

  • Sourcer et réaliser les arbitrages sur les choix des outils et des prestataires de la data ;
  • Définir les priorités liées à la Big Data au sein de l’entreprise ;
  • Guider auprès des équipes l’exploitation de la data avec une approche orientée métier et/ou performance ;
  • En relation avec le marketing, l’IT et le métier, le Chief Data Officer est responsable des données recueillies et doit s’assurer que celles-ci soient cohérentes, fraîches et optimisées en amont de leur traitement ;
  • Être force de proposition auprès de la direction et des différentes entités de l’entreprise pour favoriser la mutualisation des données en interne ;
  • Gérer le P&L lié à la data

 

Encadrement d’équipe et management 

Le Chief Data Officer travaille en étroite collaboration avec d’autres spécialistes tels que le data scientist, les analystes et les équipes SI. Il peut être amené à manager des équipes IT pour mener à bien des projets impliquant la donnée de l’entreprise.

 

Un Chief Data Officer doit posséder des compétences techniques précises, à savoir :

  • Maîtriser les principes de gestion de base de données et connaître des logiciels de business intelligence (VBA, SQL, Cognos, Access…)
  • Connaître les réglementations sur la protection des données ainsi que toutes les contraintes liées à la spécificité de l’entreprise
  • Avoir de solides connaissances en intelligence économique et en stratégie marketing
  • Comprendre et appliquer la méthode de gestion des projets agiles
  • Être spécialisé dans la sécurisation des données
  • Utiliser les outils de cartographie des données

 

Il doit également faire preuve de soft skills (compétences relationnelles, émotionnelles, savoir-être) très recherchés en entreprise :

  • autonomie
  • sens de l’écoute et de la communication
  • Aisance relationnelle
  • Pédagogie et bonne communication pour les fonctions de management
  • Diplomatie et leadership
  • Force de proposition pour savoir convaincre

Compétences :

  • Maîtrise des outils analytiques et bases de données
  • Expertise mathématiques, statistiques, informatique, analyse
  • Communication et pédagogie
  • Charisme, diplomatie, leadership
  • Connaissance de l’entreprise et son secteur d’activité

Evolution de carrière :

Très souvent, pour exercer en tant que Chief Data Officier, une expérience minimale de 5 ans dans le domaine de la data comme Data Scientist, Administrateur de bases de données ou dans la gestion de projet comme Chef de projet digital ou Chef de projet fonctionnel est exigée. Les anciens Data Analysts sont également appréciés.

Une évolution de carrière est possible après plusieurs années d’expérience. Un Chief Data Officer peut devenir Responsable informatique, Responsable MOA, Directeur du système d’information, Chief Digital Officer ou encore évoluer à la Direction Générale dans des start-ups où la data est le cœur business.

Salaire 2022 d'un Chief Data Officer :

Le salaire du Chief Data Officer dépend de différents facteurs : le nombre d’années d’expérience, le secteur d’activité de l’entreprise et la taille de celle-ci. En 2022, la rémunération moyenne se situe entre 85.000 € et 150.000 € brut par an.

De 10 à 15 ans d’expérience, le salaire se situe entre 100 et 130K€.

Au-delà de 15 ans d’expérience, le CDO peut toucher plus de 150 K€.

NB : ce poste s’adresse à des profils déjà experts dans leur domaine.

Formations privilégiées :

Pour prétendre au poste de Chief Data Officer, il est conseillé de posséder un Bac +4 ou un Bac +5 en informatique, marketing, management, statistiques ou économétrie (de type ENSAI, ENSAE). En effet, puisqu’il s’agit d’un métier du Big Data relativement récent, les formations spécialisées dans la transformation digitale des entreprises sont encore peu nombreuses. Mais, la demande étant très forte, nul doute que celles-ci vont se développer rapidement. Un diplôme d’école d’ingénieurs de haut niveau (ex : Centrale, Mines, Télécom Paris) est une porte d’entrée pour ce métier.

Parmi les formations pour devenir Chief Data Officer de niveau Bac +5, il existe le Mastère spécialisé en Big Data de l’ESGI, le diplôme d’ingénieur avec spécialisation big data, proposé par l’IAMD, le MBA en Marketing Digital de l’ESLSCA. Quelques formations de niveau Bac +6 permettent également de postuler à des offres d’emploi en tant que CDO : un Mastère spécialisé en Big Data, en Data Science ou encore en Sciences des données.

 

Découvrez toutes nos offres d’emploi Data et trouvez le poste de Chief Data Officer de vos rêves !