Traffic manager

Les métiers
du digital

Traffic manager
Fiche métier

Partagez :

Le traffic manager assure la programmation, la gestion et l’optimisation des campagnes publicitaires digitales. On le retrouve en agence, sur un support média digital ou encore chez les grands annonceurs.

Autres intitulés :

Responsable trafic, gestionnaire de trafic, expert display

Type d’employeurs et secteurs d’activité :

Agence Web / Communication, Annonceur, Edition / Médias / Régies, E-Marketing

Missions :

 

Paramétrage des campagnes publicitaires :

  • Réception des créations émanant des équipes commerciales, marketing ou techniques lui indiquant les objectifs de la campagne
  • Révision des éléments à insérer (bannières, images, textes…) et paramétrage de l’adserver afin de mettre en ligne les campagnes

 
Suivi des campagnes publicitaires on-line :

  • Etude et amélioration de la composition des pages web et proposition d’optimisations techniques
  • Suivi et conception des reportings sur les flux de visiteurs du site ou du support publicitaire ; mesure de l’efficacité des campagnes (taux de clics, taux de transformation…)

 
Support auprès des équipes commerciales et/ou marketing :

  • Communication auprès des équipes en cas de baisse d’audience significative et alerte les équipes techniques en cas de bugs sur le site
  • Conseille les équipes dans leurs propositions par le biais de reportings sur l’espace publicitaire disponible sur le site
  • Active les différents leviers nécessaires à l’optimisation des campagnes : annonces, mots-clés, formats, positions, réseaux…

 

Compétences :

 

Un trafic manager est caractérisé par sa polyvalence : doté d’une bonne hauteur de vue sur les différents leviers du marketing digital et de l’e-publicité.

Des compétences spécifiques sont nécessaires telles que la maîtrise des outils de tracking et de gestion de campagnes publicitaires on-line (adservers : Double Click, Smart adservers,…).

 

La part de reporting étant importante, il doit savoir établir des bilans de campagnes ou des reportings à intervalles réguliers auprès de ses clients.

Interface entre des équipes commerciales (chef de publicités, ..), marketing (CRM, produit...) et techniques (développeurs…), le trafic manager doit posséder d’excellentes capacités d’organisation, d’analyse, mais également de communication.
 

Evolution de carrière :

Un traffic Manager peut évoluer vers des postes de Responsable acquisition ou chef de projet internet

Salaire 2017 d'un Traffic manager :

  • 25/35 K€ pour les profils juniors (jusqu’à 3 ans d’expérience),
  • 40 / 50 K€ lorsque le traffic manger est responsable d’une équipe ou très confirmé, assurant alors un rôle de conseil en plus de sa fonction d’exécution

Formations privilégiées :

Ecole de commerce avec une spécialisation en e-Marketing ou en management de l’innovation
Formation universitaire (Licence 3 à Master 2) spécialisée dans la communication on-line ou en webmastering
 


Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question est pour vérifier que vous n'êtes pas un robot.