Country manager

Les métiers
du digital

Country manager
Fiche métier

Partagez :

Le country manager est un cadre dirigeant qui gère la filiale française d’une entreprise internationale. Il a généralement pour mission de lancer l’activité, en adaptant le produit ou le service au marché local/national. Il dirige l’ensemble des opérations et de ce fait, endosse plusieurs rôles : opérations, commercial, marketing, communication, RH, finance. Le country manager est généralement le premier employé recruté dans le cas d’un lancement en France.

Autres intitulés :

Général manager, Area manager, éventuellement CEO France ou Directeur général

Type d’employeurs et secteurs d’activité :

E-commerce, Editeur de logiciels, Edition / Médias / Régies, Plateformes digitales / Intermédiation, Pure player, Start-up

Missions :

Cette fonction se retrouve principalement dans des secteurs en forte croissance et pour des entreprises multinationales, dont les effectifs par pays sont souvent relativement limités. Des start-ups ou des pure players qui développent des produits ou des services liés aux nouvelles technologies, ont beaucoup recours à des Country Managers pour développer leur activité. Ils déploient localement les activités sur un plan commercial et opérationnel, mais le produit est généralement conçu dans le pays d’origine de la maison mère. Des acteurs majeurs tels que Uber, Airbnb, Dropbox ou Waze sont dirigés en France par des Country Managers.

 

En tant que leader, le country manager fixe le rythme du développement de l’entreprise. Il garantit le bon déroulement des opérations grâce à ses compétences en management et à sa connaissance du secteur d’activité. Il a généralement une forte proximité métier avec ses équipes.

 

Il apporte :

  • Sa capacité à déployer la stratégie et pénétrer un marché
  • Une valeur ajoutée sur la gestion du développement commercial, à délivrer les éléments attendus et à atteindre les objectifs de chiffre d’affaires
  • Son management : animation et collaboration avec son équipe et capacité à faire l’interface avec les interlocuteurs métiers
  • Une veille technologique et sa capacité à identifier les innovations dans son secteur d’activité

 

Dans le digital, le country manager doit le plus souvent être capable de démarrer seul son marché et recruter lui-même ses collaborateurs.

Dans certains cas, plus rares, il peut piloter une équipe déjà  en place. Enfin, dans le cas d’implantation en France, le country manager doit aussi se préparer à « fermer boutique » pour des raisons de manque de rentabilité ou de réorientation stratégique.

 

Compétences :

Le country manager est généralement doté d’un esprit entrepreneurial, assorti d’une forte appétence pour le commercial, deux qualités nécessaires pour lancer et accompagner une activité. Une très bonne maitrise de l’anglais (ou d’une autre langue) se révèle indispensable pour la communication avec la maison mère et la proximité avec les autres country managers.

 

Décrouvrez toutes les offres d'emploi Top Management

Evolution de carrière :

On accède au poste de country manager à tout âge, le plus souvent après une expérience significative dans le secteur d'activité concerné, tout dépend de la capacité du country manager à développer et à comprendre le business. Le country manager d’une petite structure peut évoluer vers une plus grande entreprise ou diriger une business unit importante.

Salaire 2019 d'un Country manager :

  • Confirmé (5-8 ans d’expérience) : 70 – 90 K€/an (variable selon la taille de l’entreprise)
  • Senior (plus de 8 ans d’expérience) : 90-130K€/an

Formations privilégiées :

Un bon niveau d’études est le plus souvent requis : Bac + 5 en école d’ingénieur ou école de commerce ou équivalent universitaire


Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question est pour vérifier que vous n'êtes pas un robot.