La transformation numérique dans les PME

La transformation numérique dans les PME

mar 07 mai 2019
Partagez :

 

Une démarche peu formalisée et rarement accompagnée

 

L’APEC a réalisé une étude qualitative en mars 2019 sur la transformation numérique dans les TPE et PME. L’objectif de cette étude est de comprendre le cadre et l’impact de ces transformations, les conditions de réussite et l’accompagnement extérieur possible.

Dans le cadre de cette étude, l’APEC a mené des entretiens auprès d’entreprises et institutions spécialisées dans l’accompagnement à la transformation numérique notamment Blue Search Conseil.

Pierre Cannet, en tant que PDG de Blue Search Conseil, cabinet de conseil et de recrutement RH spécialisé sur les métiers du digital, du e-commerce et de la DATA, a pu apporter un éclairage sur différent points impactant la transformation numérique des TPE et PME.

 

L’étude a démontré que les projets de transformation numérique se mettent généralement en place au fur et à mesure des besoins de l’entreprise et sont plus souvent qualifiés de projets « informatiques ».

Cependant certaines PME mènent des projets de plus grande envergure qui vont avoir un véritable impact sur l’entreprise et certains facteurs influencent grandement leurs réussites.

 

D’après l’étude, le facteur clé de réussite est l’investissement des dirigeants. La nécessité de fédérer autour du projet est primordiale, notamment du fait que ces changements peuvent générer certaines tensions qui vont devenir, à terme, un frein à la transformation numérique. Pierre Cannet a justement mentionné que ce facteur est déterminant que ce soit dans les PME ou dans les plus grands groupes.

 

« C’est le dirigeant qui fait la différence, mais c’est la même chose dans les groupes d’ailleurs. La transformation digitale, lorsqu’elle est portée au sein d’un groupe par un Chief Digital Officer, mais que le DG et le PDG ne sont pas convaincus, restera de la communication, sans aucune influence. » Pierre Cannet, PDG de Blue Search Conseil

 

Les conseils d’un réseau et l’appel à des ressources extérieures pour des projets de grande ampleur peuvent s’avérer également très bénéfiques voire nécessaires dans certaines situations. Pourtant, l’étude démontre que les PME et TPE sont souvent réticentes face à un accompagnement extérieur.

 

Pierre Cannet a tout de même souligné que l’envergure du projet et le budget engagé ont un impact sur l’utilisation d’un accompagnement payant.

 

« Sur le critère de la taille de l’entreprise, il ne faut pas se leurrer : des entreprises qui ont moins de 250 personnes parmi leur effectif ont moins souvent recours à des conseils en stratégie ou des conseils en organisation, même des conseils en ressources humaines. » Pierre Cannet, PDG de Blue Search Conseil